Logo_Bio_et_Logique

Friandises au chocolat : Quels effets sur notre santé ?

Friandises au chocolat : Quels effets sur notre santé ?

Entre barres chocolatées, biscuits fourrés au chocolat et gâteaux au chocolat, le parfum préféré d’une grande partie des amoureux de friandises est le chocolat. En plus de sa douceur et son aspect suave dans la bouche, le chocolat, allie bienfaits, délices et gourmandisesGrâce à sa haute teneur en cacao, il constitue, entre autres qualités, un excellent antidépresseur et un bon complément alimentaire pour renforcer le système immunitaire. Consommées en quantité excessive, les confiseries au chocolat peuvent entraîner des crises de foie.

Les vertus du chocolat contenu dans les délices et gourmandises

Les férus de friandises au chocolat ont toutes les raisons de ne résister sur l’image alléchante du coulis ou de carrés de chocolat sur l’emballage. Sans compter les éventuelles calories contenues dans la barre, le biscuit ou le gâteau, notre attention se braque en l’occurrence sur les vertus du chocolat dans ces merveilles de la sucrerie.

Malgré le taux de sucre dans le chocolat, cette friandise est la moins agressive sur la santé des dents. Les fibres contenues dans le cacao contribuent même dans l’élimination des plaques dentaires. L’expression « si quelque chose t’énerve, mange du chocolat » n’est pas une blague. La consommation de chocolat ou de délices et gourmandises au chocolat est bonne pour combattre le stress. Parmi les composants actifs contenus dans cette sucrerie figurent la théophylline, la théobromine, la sérotonine, les vitamines B3 et B6, la vitamine C, la caféine et le magnésium. Ceux-ci participent grandement dans la lutte contre la dépression. Le chocolat est d’ailleurs courant dans le traitement de patients en cours de sevrage tabagique ou lors de désintoxication contre la drogue dure.

La présence de potassium, de calcium, de magnésium et de flavonoïdes dans les délices et gourmandises chocolatées est indispensable pour réguler la tension artérielle. Les médecins nutritionnistes recommandent aux patients souffrant d’hypertension de consommer jusqu’à une tablette de chocolat noir par semaine. La consommation de cette friandise est aussi conseillée pour combattre les rhumatismes grâce aux flavonoïdes identifiés dans le cacao. Ce composant ayant pour rôle de limiter la formation de leucotriènes peut remplacer des médicaments anti-inflammatoires.

Bien qu’on entende souvent dire que le chocolat provoque la constipation, ce n’est pas vrai. Au contraire, le cacao contient des fibres qui se présentent sous forme de cellulose, donc insolubles. Ces fibres agissent avec les acides oléiques, palmitiques et stéariques pour constituer des éléments favorisant le transit intestinal.

Seul l’excès dans la consommation dévoile les effets négatifs du chocolat.

Les effets négatifs de la consommation de délices et gourmandises au chocolat

Le cacao contenu dans les délices et gourmandises au chocolat renferme un assez important taux d’acide gras. Lorsque cette nourriture est consommée à une quantité excessive, la vésicule biliaire n’arrive plus à suivre un rythme optimal d’évacuation de ces corps gras. Cela provoque la contraction de cet organe, et entraîne au final des spasmes. À ce moment, le sujet fait une crise du foie. Donc il ne faut pas croire au concept disant que la consommation du chocolat provoque la maladie du foie.

Lorsque le foie n’est pas aussitôt traité après une crise, le patient est susceptible de présenter des calculs appelés « lithiase ».

Noter cet article
Archive Bio et Logique

Articles récents