Logo_Bio_et_Logique

L’asperge un amour de plante

L’asperge un amour de plante

Déjà en 1739 une étude menée par une Université de Pennsylvanie et publiée en 1854 démontait les nombreux bénéfices qu’offrent l’asperge. Cette liliacée nous comble de ses bienfaits. Composée de potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium, chlore, bore, fer, cuivre, zinc, manganèse, fluor, iode, vitamine C, Vitamine B1, vitamine B2, vitamine PP, vitamine B5, vitamine B6, vitamine B8, vitamine B9, carotène, vitamine E, glutathion, fibres, pectine, mucilage…

Les bienfaits de l’asperge

L’asperge bénéficie à la fois d’un faible apport calorique et d’une haute densité nutritionnelle qui contribue à l’équilibre alimentaire. Elle fournit des substances bénéfiques pour la prévention de nombreuses pathologies: dissolution des calculs rénaux, rétention d’eau: par l’équilibre potassium/sodium élevé favorise la diurèse. Les fibres aident au bon fonctionnement des intestins, en régularisant le transit intestinal en le stimulant…

L’odeur très particulière que l’asperge donne à l’urine est due à la présence de composés soufrés qu’elle contient.

L’asperge blanche

Une cure bénéfique pour votre santé : à raison de 4 cuillerées à soupe matin et soir de purée obtenue à partir d’asperges cuites et broyées (additionnée d’eau ou non), consommée chaude ou froide, on peut aussi ajouté suffisamment d’eau pour en faire une boisson. Durée 2 à 3 mois.

L’asperge blanche est obtenue en buttant *les turions* de façon à les priver de soleil à mesure de leur pousse, les empêchant de fabriquer la chlorophylle.

L’asperge sauvage

L’asperge sauvage est très répandue notamment dans la région du bassin méditerranéen, elle se montre au printemps après quelques ondées au milieu des chênes kermès dans la garrigue. L’asperge peut se consommer alors crue, son amertume s’atténuera à la cuisson.

L’asperge est l’amie des régimes hypocaloriques, attention toutefois à l’accompagner d’une sauce digne de l’effet escompté. exemple: 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive de pression pression à froid pour un jus de citron (1 cuillerée à café de moutarde), 1 pincée de sel.

Noter cet article
Archive Bio et Logique

Articles récents